Cliquer n’est pas jouer…


A l’approche de Noël, l’univers des consoles de jeu se rappelle à notre bon souvenir.

Si aujourd’hui nous avons un choix et un univers connus, il n’en n’a pas été toujours ainsi.

Le Noël 2010 de la console est toujours mené par le triptyque Playstation/Xbox/Wii avec pour chacun une tranche budgétaire bien visible et clairement bornée. La nouveauté de cette année est la volonté affichée des 2 premiers d’aller marcher sur les plates-bandes du troisième avec le PS Move et le Kinect, pour pouvoir enfin faire comme la Wii, mais sans  Wii (houuuuu chic chic)… Aveu d’un virage raté ? La technologie et les prouesses techniques auraient-elles oubliées le fun?

La Wii est clairement plus familiale que les 2 autres systèmes, bien plus solitaires.

A l’extrémité opposée de l’étal, nous avons les consoles personnelles, Nintendo DS en tête, suivies de PSP… Mais cette année, ce coté du magasin a un doigt sur la gâchette, mais hésite sur la direction dans laquelle tirer. Iphone a pris passablement de parts de marchés et il représente (avec l’iPod Touch) la bête à abattre pour les constructeurs. A moi qu’ils se tirent eux-même une balle tant cette fin d’année est morose.

Regardons un peu en arrière… Avant même l’arrivée de la XBox1, réponse à la Playstation… Avant même les nintendo DS…

Allez, atterrissons à l’époque Game Boy. Les jeux vidéos sortaient du 8 bits (256 couleurs, des sons tout sauf réalistes et des mouvements verrouillées sur les axes stricts).
A Cette époque nous savions le chemin qu’il restait à parcourir vers plus de réalisme. Chaque avancée était prometteuse, voire jouissive tant le plaisir était grand.

Les consoles naissaient et mourraient, chacun tentaient un nouveau modèle, il y avait foison de formes de consoles, de couleurs, de tailles de cartouches et de formes de manettes… Quelle richesse dans la pauvreté.

Aujourd’hui nous atteignons une sorte de perfection depuis quelques années, et je plains les parents qui ont offert une de ces consoles haut de gamme l’année passée ou celle d’avant à Noël, je plains les familles déjà équipées… Il n’y a plus grand chose a choisir qui puisse dépasser cette qualité et cette puissance. Il va y avoir du boudage au pied du sapin.

A moins de devenir créatif, Noël va devenir ingrat très très vite.

Pas facile de revenir à des plaisir simples. Et partagés…
Sauf pour les accros à tout ce qui n’est pas technologique bien sûr.

Publicités
Cet article, publié dans Extrait, Réac..., est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s