A l’opposé du provisoire qui dure, l’obsolescence programmée


Nous avons précédemment abordé les cycles de vie des appareils électroniques et le choix de la décroissance soutenue en recyclant.
De plus en plus de personnes sont favorables à ce choix et à ce rythme.

Mais il est aussi nécessaire de comprendre et de relever que l’obsolescence est programmée depuis de longues années par les constructeurs qui ont compris que proposer un produit fiable était bon pour l’image mais catastrophique pour les services de réparation, source non négligeable de revenus indirects. Un produit non fiable occasionne une perte de confiance du consommateur qui se détournera rapidement vers la concurrence.

Le dilemme est donc cornélien: la qualité induit une perte de revenus, et des revenus garantis sont synonymes de mécontentement du consommateur. Rien que de très normal! La nature humaine est ainsi faite: en vouloir toujours plus pour toujours moins. Les budgets toujours plus bas créent des produits toujours moins chers, à la qualité aléatoire.

L’obsolescence programmée (dont Arte a abordé le sujet) est donc la réponse « parfaite »: la durabilité est sacrifiée aux coûts rognés et le remplacement après 1 ou 2 voire 3 ans est validée par le consommateur qui y trouve pouvoir et reconnaissance en se ré-équipant régulièrement.

L’informatique particulièrement, l’électronique de loisir plus largement, tout est basé sur ce cercle « vertueux »: le consommateur achète, se reconnait, utilise et compare pour créer son besoin. L’industrie produit, finance la recherche et le développement et amorti ses efforts par le besoin toujours croissant de matériel toujours plus innovant pour justifier et promouvoir les progrès. Le consommateur se positionne alors en demandeur et réinvestit.
Ce schéma est celui du « meilleur des mondes » dans lequel le matériel fonctionne encore après X mois d’utilisation. Ce qui n’est parfois qu’une chance…

Au sortir de la guerre, pendant les 30 glorieuses, le marché, vierge, était à conquérir, à nourrir, à satisfaire… Comme par miracle, le niveau de la technologie d’alors était bien en deçà de l’actuel, mais tout fonctionnait et surtout, tout durait… Certes, les produits étaient certainement moins design, moins sexy, moins clinquants… Mais tout fonctionnait. Une machine à laver, un réfrigérateur duraient 15, 20, 30 ans… Divisez tout cela par 10 aujourd’hui, et vous avez l’état du monde.
Une machine a laver passe sa garantie pour ensuite entrer dans une période de doute et vous essorer… Un réfrigérateur, cousin pas si lointain d’un ordinateur aujourd’hui, reste froid à toute bonne volonté et glace le sang par ses non-promesses de futur qui chante. Un four ? idem. même les ouvre-boite électriques ont disparu tant le consommateur en avait par dessus la tête de ces produits chers, inutiles et peu fiables. une cafetière dure 1 ou 2 ans, ou serait même capable de compter les « capsules » et de rendre l’âme après un cycle défini.
Et je ne parle pas ici d’informatique: le premier prix périclite au lendemain de la garantie, le second prix a la bonne idée d’attendre 1 année de plus, et le haut de gamme se fait rattraper par le logiciel qui lui, inusable, refuse de se commettre avec des plus vieux que lui…

L’automobile, dopée par les successives « primes à la casse », se charge elle même de s’auto-réguler sous couvert de sécurité. L’entretien peut faire défaut à un véhicule, mais n’oublions jamais que chaque appareil, chaque produit, à sa sortie, à sa naissance , était le meilleur. Il est possible d’ouvrir des boites à la main, tout comme il est possible de travailler aujourd’hui encore avec des ordinateurs d’il y a 10 ans. Et nous roulerons encore dans 20 ans avec des véhicules de la fin du siècle dernier… Tout n’est que question que de raison et de relativité…

Même la technologie est aujourd’hui inhumaine.
Objets inanimés, auriez-vous l’âme de vos concepteurs ?
Ne seriez vous finalement qu’animés par l’appât du gain ?


Le sujet sur wikipedia

Le sujet d’Arte

Publicités
Cet article, publié dans Externe, Réac..., est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s